Cher invité, l'inscription à notre forum est facile et gratuite, elle est nécessaire pour mieux profiter de ces contenus. veuillez vous inscrire ou connectez vous si vous avez déjà créé un compte. Bonne navigation!

Coup de soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coup de soleil

Message par fzohra le Ven Aoû 06, 2010 7:58 pm

La brûlure solaire provoque la libération dans les tissus de médiateurs de l'inflammation: rougeur, chaleur, douleur. Le premier stade de l'inflammation se manifeste par une rougeur plus ou moins douloureuse. La rougeur disparaît à la pression. Localement, cette inflammation peut produire un œdème par passage de liquide (exsudat) des capillaires sanguins vers les tissus. Cet œdème peut, pour des brûlures plus graves, provoquer la formation de cloques, ou bulles, remplies d'un liquide transparent.

L'inflammation disparaît naturellement en 24 à 72 heures selon l'intensité de la brûlure et le type de carnation. Les bulles mettent plus de temps à se résorber, en fonction du volume de liquide qui doit être réabsorbé par les tissus.

Sous l'effet de la chaleur, les vaisseaux sanguins superficiels se dilatent et peuvent même éclater. Ce phénomène est fréquent sur les cuisses et les jambes, notamment chez les femmes ayant une peau fine, une carnation claire et surtout une insuffisance veineuse superficielle (I.V.S.) préexistante. En cas d'I.V.S., il est recommandé d'éviter une exposition directe prolongée aux rayons UV.

La Douleur se situe sur la zone brûlée (coups de soleil). Elle se manifeste en général par une sensibilité au toucher (contact avec les vêtements, les draps...). Elle peut être gênante lors du sommeil (appui sur les zones brûlées). Elle est due à la conjonction de l'œdème en profondeur et du dessèchement en surface. L'oedème fait gonfler la peau, le dessèchement provoque au contraire sa rétractation. Les couches superficielles de la peau subissent donc une douloureuse tension. Cette douleur disparaît le plus souvent en 24 heures, lorsque l'oedème diminue et que la peau se réhydrate naturellement. CAT : L'application d'une crème hydratante permet de supprimer cette douleur.

Céphalées et fièvre sont liées à la libération massive d'agents inflammatoires à cause de la brûlure solaire. La fièvre provoque une plus grande perte d'eau par sudation. Il peut y avoir alors risque de déshydratation, notamment chez les enfants (et encore plus chez un nourrisson). En cas de fièvre consécutive à un coup de soleil, il faut donc boire par petites gorgées, beaucoup d'eau froide. Même si l'on n'a pas soif. Fièvre et maux de tête se résorbent généralement en quelques heures. La prise d'un médicament antalgique et antipyrétique comme l'aspirine, le paracétamol ou l'ibuprofène, permet de les éviter. Il est recommandé de prendre un tel médicament dès l'apparition des maux de tête ou de la fièvre, ou mieux lorsque l'on constate un coup de soleil intense ou étendu.

Si la température dépasse 40°C, surtout chez un enfant, il est préférable de diriger l’enfant aux urgences. Les vomissements sont un signe de gravité. Ils sont la conséquence d'une hyperthermie sévère. Il faut refroidir l'ensemble du corps: prendre des bains 2°C en dessous de la température du corps, ne pas se couvrir (pas de couverture, vêtements légers...).

fzohra
Modérateur
Modérateur

Messages : 67
Loisir : sport
Points : 246
Date d'inscription : 11/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum