Cher invité, l'inscription à notre forum est facile et gratuite, elle est nécessaire pour mieux profiter de ces contenus. veuillez vous inscrire ou connectez vous si vous avez déjà créé un compte. Bonne navigation!

Nette réduction de la mortalité des moins de 5 ans dans les pays pauvres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nette réduction de la mortalité des moins de 5 ans dans les pays pauvres

Message par Aδmin le Lun Mai 24, 2010 5:58 pm

Nette réduction de la mortalité des moins de 5 ans dans les pays pauvres




La mortalité des enfants avant l'âge de 5 ans a nettement régressé dans les pays les plus pauvres, entraînant une baisse dans le monde de 11,9 millions de morts en 1990 à 7,7 millions de morts estimés en 2010, selon une étude publiée en ligne par The Lancet.

3,1 millions meurent avant l'âge de quatre semaines, 2,3 millions entre 28 jours et un an, et 2,3 millions entre 1 et 4 ans, selon les données obtenues par Christopher Murray, de l'Institut d'évaluation et de données sur la santé (Université de Washington à Seattle), et son équipe. Sur la période 1970-2010, les taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans ont chuté d'environ 60%.

La moitié de ces décès interviennent en Afrique sub-saharienne, et le tiers en Asie du sud. Moins de 1% de ces morts interviennent dans les Etats à haut revenu.

Singapour, 27e en 1970, est au premier rang, suivi par l'Islande, la Suède, Chypre et le Luxembourg. La Guinée équatoriale, précédée par le Tchad, occupe le dernier rang de ce classement qui concerne 187 pays. La France est 15e, le Royaume uni est tombé depuis 1970 de la 12e à la 33e place, juste derrière Cuba, et les Etats-Unis de la 20e à la 42e place.

La Grande-Bretagne a le plus haut taux de mortalité des moins de 5 ans en Europe occidentale, avec 5,3 décès pour 1.000 naissances vivantes, un taux cependant réduit des trois quarts depuis 1970.

Dans les pays les moins bien classés, les progrès sont notables. Si en 1970 il y avait 40 pays avec une mortalité supérieure à 200 pour 1000 naissances en vie, il n'y en avait plus aucun dans ce cas en 2010. La baisse de la mortalité s'est notablement accélérée en Afrique sub-saharienne entre 2000 et 2010 par rapport à 1990-2000.

Selon les chercheurs, les efforts d'immunisation, les moustiquaires imprégnées contre le paludisme, le traitement pour prévenir la transmission du VIH de la mère à l'enfant et la distribution d'antirétroviraux pourraient tous avoir participé à cette baisse accélérée de la mortalité.

Ces données, précisent les chercheurs, montrent un nombre global de morts chez les enfants nettement inférieur à l'estimation de 2008 de l'Unicef, qui donnait 8,77 millions de morts en 2008, contre 7,95 millions pour cette année là dans cette nouvelle étude. Ils expliquent cette divergence par une baisse plus rapide que prévue de la mortalité et par des méthodes de calcul plus fines.
Le site du Lancet (en anglais)

Aδmin
Administrateur
Administrateur

Messages : 50
Points : 121
Date d'inscription : 26/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://ibnsina.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum